0 h 00 min
Orlando Forioso, avec les stagiaires, se penchera sur la tragédie Les Bacchantes d’Euripide, comme lieu et sujet d’une recherche théâtrale tournée vers le mystère et la naissance du théâtre. Dyonysos, dieu du vin, de la[...]
0 h 00 min
Donner à nos ressentis un corps dansant. Pour cela je vous propose une danse d’exploration etc…. Patricia Nagera vous propose une danse d’exploration et de créativité portée par nos impulsions, une redécouverte de notre architecture[...]
0 h 00 min
Les rendez-vous du théâtre amateur Dirigé par Marie Murcia Les rendez-vous du théâtre amateur visent à réunir dans un projet commun des troupes et des comédiens amateurs de Corse afin de mieux se connaître, d’échanger[...]
Mar 11 – Mar 16 Jour entier
0 h 00 min
Apport des techniques des arts dramatiques dans l’accompagnement des personnes Pour une philosophie de l’attention La formation par le souffle et son applicationà l’art dramatique nous apprend « l’attentionnement » à l’autre. C’est une philosophie[...]
Bouton fermeture de page

L’Aria sur le chemin des écoliers

Retour sur expérience, projets scolaires conduits en 2012...

Entre mars et mai 2012, 163 élèves venus de 10 écoles, collèges, lycées ou foyers ont séjourné dans la vallée du Giussiani pour participer à des classes vertes d'éveil à la pratique théâtrale. "Pour nous, l'éducation artistique et culturelle favorise l'esprit critique, la capacité de penser", souligne Robin Renucci, président de l'Aria: un message reçu cinq sur cinq par les élèves, les enseignants et les intervenants concernés.

Deux à sept jours de jeu, d'apprentissage, de découverte des autres et de la nature... Une classe verte d'expression artistique dans le Giussiani a tout d' une expérience inoubliable pour les élèves et enseignants. "Ca marque les enfants dans leur scolarité. Mes filles, qui ont maintenant 17 et 20 ans, m'en parlent encore. Et pour les enseignants, ça enrichit une carrière professionnelle", confirme Colette Fernandez, institutrice pour les CE1-CE2 à l'Ile Rousse, qui a participé à de nombreux projets avec L'Aria depuis 2002.

Objectifs pédagogiques de tels voyages : le développement de la confiance en soi, de l'écoute, du respect de l'autre par une création collective, de l'expression orale et corporelle, ainsi que la découverte d'auteurs classiques et contemporains. "Des élèves en situation d'échec scolaire peuvent trouver dans le théâtre des qualités, des compétences que le travail scolaire ne mettait pas en valeur", observe Valérie Bonfils, enseignante pour les 6e et 5e en section Segpa du collège St Joseph de Bastia, qui emmène une vingtaine d'élèves pour des séjours de plus en plus longs depuis 2010 grâce au soutien du Conseil Général de Haute Corse. "On voit certains jeunes très difficiles s'impliquer pour la première fois dans un projet commun, constater leurs progrès. Beaucoup sont très défavorisés culturellement, c'est une chance de s'ouvrir à autre chose que leur environnement habituel".

Un environnement culturel et naturel élargi

En plus de l'environnement culturel, c'est aussi l'environnement naturel qui se voit bouleversé, l'espace de quelques jours. "Mes élèves ne connaissent souvent que leur quartier: la découverte de la montagne les impressionne", poursuit Valérie Bonfils. La demi-journée de randonnée est un "must" pour tout le monde. L'absence des parents, la vie en communauté, rendent l'aventure unique. Hébergés à l'établissement Battaglini, au coeur d'Olmi Cappella, les enfants bénéficient de l'espace A Stazzona pour donner libre cours au plaisir de la pratique théâtrale, déjà éprouvé en classe pendant l'année avant de trouver là-haut sa consécration. "Les enfants étaient impressionnés par ce lieu entièrement voué au théâtre, un lieu magique, confirme Santa Stefanaggi, institutrice en CP-CE1 à Ajaccio, qui a séjourné à l'Aria du 3 au 6 avril avec ses élèves. Ne faire que ça, en immersion totale, avec une comédienne professionnelle pour faire aboutir notre projet, ça a donné une autre dimension au travail préparé en classe. On a aussi profité du séjour pour voir un spectacle jeune public de grande qualité, Caisse-Caisse, les enfants ont échangé avec les comédiens, assisté à la mise en place du spectacle..." De retour en ville ou sur le littoral, la représentation à destination des parents est bien sûr un aboutissement pour tous ces projets préparés sur toute une année scolaire... à l'unanimité, ces enseignants s'accordent à dire que le plus important, c'est le chemin qui a mené à la réalisation de ce projet commun qui importe. Un chemin qui s'est transformé l'espace de quelques jours en un bien joli sentier de montagne.

Monstres et Mystères

Le grand jour de la représentation approche pour les 46 enfants âgés de 6 à 12 ans impliqués dans le projet Mostro è Misteri. Le spectacle donné le 22 juin à la Stazzona va marquer l'aboutissement de six mois de préparation dans leurs trois écoles respectives, et de quatre jours de stage de réalisation à Olmi Cappella. Ces enfants d'horizons variés – la classe unique de l'école d'Olmi Cappella, les CE2 de l'école d'Urtaca en Haute-Corse, la classe unique de l'école de Puymichel dans les Alpes de Haute-Provence – vont ainsi mettre en commun leurs textes et leurs idées dans un esprit d'ouverture multilingue (le corse, le français, le provençal) : "il s'agit de mettre le théâtre au service des langues, et les langues au service du théâtre", résume Lauriane  Goyet, intervenante sur le spectacle aux côtés d'Elise Orsetti et de Santu Massiani. Ce spectacle historique s'annonce haut en couleurs avec ses monstres tirés des légendes corses et provençales. Trois contes traditionnels ont servi de base à l'intrigue et à de multiples enquêtes sur leurs origines. "Nous avons étudié le Moyen-Age, les seigneurs corses, l'histoire du seigneur de San Colombano, nous avons visité des ruines, des lieux attachés à la légende de la Biscia", détaille Paul Buisson, instituteur de l'école d'Urtaca.

Un DVD pour la collection "Entrer au théâtre" du Sceren-CNDP va immortaliser le projet en 2013. Intitulé Tante Voce – Théâtre et plurilinguisme, il servira d'outil aux enseignants engagés sur des actions mêlant pratique théâtrale et apprentissage des langues. Une quatrième langue devrait enrichir l’aventure: s'inscrivant sur deux années scolaires, le projet se poursuit l'an prochain avec la concrétisation d'un partenariat avec une classe du village de Fosdinovo, en Toscane.

• • • Témoignages • • •

Santu Massiani

intervenant bénévole, personne ressource de l'association

Je suis instituteur retraité à Olmi Cappella, animateur culturel. Ma collaboration avec L'Aria a commencé en 2000 lors de la mise en place des activités théâtrales par Robin Renucci. Nous avons eu l'idée de faire intervenir tout au long de l'année des comédiens professionnels pour assister les instituteurs et institutrices dans leurs productions théâtrales. Dans ce cadre, sont mis en oeuvre des éléments de connaissance du patrimoine sur les plans géographiques, historiques et linguistiques. Dans le projet "Mostri è Miseri", je suis intervenu pour favoriser l'approche géographique et historique par la visite et la connaissance des lieux évoqués. J'ai participé à l'élaboration du texte bilingue corse-français, à la recherche plurilingue avec les élèves en utilisant le support informatique.

Lauriane Goyet

intervenante en éducation artistique à L'Aria, metteur en scène du projet Mostri è Misteri

J'essaie d'apporter aux élèves un bagage de connaissances, pour justement qu'ils puissent s'en débarrasser, se sentir libre sur la scène. Pour le projet Mostri è Misteri, je les ai encouragé à s"approprier l'histoire, à la détourner, il est permis d'inventer... Il y a autant d'imaginaires qu'il y a d'enfants, il faut les laisser s'exprimer. Ils inventent leurs personnages, avec leurs mots. Le travail pédagogique est profond, il inclut la visite des lieux de la légende, la création d'une ambiance musicale, la construction des monstres avec Elise Orsetti... L'Aria est un endroit de libre expression dans des conditions professionnelles, les enfants s'y sentent libres, il n'y a pas le côté guindé qui peut rebuter au théâtre.

(article paru dans la Gazetta di L'Aria de l'été 2012)

Adhérez à L'Aria, faites adhérer vos amis, offrez une adhésion...