Avr 15 – Avr 20 Jour entier
0 h 00 min
Ce stage s’adresse à tous, débutants, faux débutants, vrais curieux et passionnés. Nous travaillerons de façon méthodique «l’instrument» du comédien, le corps, le souffle et la voix. Nous aiguiserons notre perception et notre maîtrise de[...]
Avr 22 – Avr 27 Jour entier
0 h 00 min
Le stage Lire et jouer a comme objectif de définir les enjeux dramaturgiques d’un texte, le style qu’il peut imposer (comédie, drame, tragédie, farce, conte, poème, canevas d’improvisation …) ainsi que de chercher un équilibre[...]
Avr 29 – Mai 4 Jour entier
0 h 00 min
Le stage « écrire pour la scène » a comme objectif d’étudier, de rechercher, et d’éprouver ce qui peut faire qu’une écriture soit théâtrale. La place de l’auteur de théâtre a varié selon les époques[...]
0 h 00 min
Lors de ces quelques jours de stages ouverts à un public très large, aussi bien acteurs professionnels qu’acteurs amateurs, nous nous amuserons à explorer la figure du Bouffon à travers deux comédies de Shakespeare : La[...]

Résidence Cie La Césure, Soliloque

Bouton fermeture de page

SOLILOQUE & AB IMO PECTORE

Présentation des pièces en cours de création dans le cadre de la résidence à l'Aria du 08 au 14 mai 2015:

Création

Restitution dimanche 14 juin à 16h à A Stazzona

Entrée libre

SOLILOQUE
"Un exercice banal et périlleux.
Tout commence dans le noir et l’immobilité.
On voit une silhouette traversée par des fulgurances.
Un corps qui accède au mouvement de manière soudaine. Par à-coups.
C’est dans la tête que ça se passe.
Je suis une falaise, je suis un vertige. Je suis un scarabée.
C’est l’aube.
Ici, les gestes, les couleurs, les interférences sonores :
C’est dans la tête que ça se passe.

Et puis, il y a le frémissement. Les jambes s’en mêlent, les bras aussi.
Il y a résistance.
Je suis mon propre obstacle.
Je rampe, je chute, je cours, je saute.
Un corps arraché à l’inertie. Une super envie d’y aller.
J’ai des scarabées dans le ventre :
C’est dans le corps que ça se passe."

Conception et interprétation Raphaël Soleilhavoup

AB IMO PECTORE (du fond du cœur)
"J'arrive à la moitié de ma vie, peut-être un peu moins, peut-être un peu plus, là où mon corps commence à laisser les traces du vieillissement mais où mon identité intime et sociale est bien plus claire, et cela crée chez moi un sentiment d'urgence."

Conception et interprétation Gaële Pflüger
Chorégraphie Raphaël Soleilhavoup

Adhérez à L'Aria, faites adhérer vos amis, offrez une adhésion...