Août 14 – Août 25 Jour entier
0 h 00 min
Les Brèves Rencontres c’est quoi ? Une forme plus dense des Rencontres Internationales de Théâtre. Elles sont plus courtes mais tout aussi riches. L’exigence et l’attention portée au travail sont les mêmes. Le contenu aussi.[...]
0 h 00 min
Comment faire grandir un acteur ? Un des moyens est de travailler sur des « formes » qui, généralement, feront prendre conscience à l’acteur que son unique outil est le corps, qu’il doit le plier à des lois[...]

Biographie du formateur

Valéry Forestier

Bouton fermeture de page

Formé dans les ateliers du Grenier de Bourgogne sous la direction de Jean Maisonnave et Patrick Grégoire, il intègre la compagnie le Rocher des Doms dirigée par Sylvain Marmorat en tant que membre permanent et coopère à son travail de décentralisation en tant que comédien, metteur en scène et formateur.
En son sein il rencontre Jacques Fornier, fondateur du Centre Dramatique National de Dijon, et y aborde aussi bien la tragédie que les textes contemporains (La nuit juste avant les forêts de Bernard-Marie Koltès, La chasse aux rats de Peter Türrini, Phèdre de Racine, La bataille de Waterloo de Louis Calaferte…). En Bourgogne, il travaille également avec le metteur en scène Christian Duchange et la compagnie l’Artifice.
En 2008, il fonde en Bretagne Le Puits qui parle, avec des camarades animés du même désir que lui d’un théâtre intime offert à tous. Le premier spectacle est Ubu Roi, petite forme populaire et citoyenne, jouée à ce jour plus de 500 fois aussi bien chez l’habitant qu’à l’Institut français d’Istanbul.
Le projet artistique de la compagnie trouve sa suite en 2010 et 2011 dans le diptyque Sans Patrie, petite forme documentaire citoyenne sur les travailleurs clandestins et Combat de nègre et de chiens de Bernard-Marie Koltès, puis dans un autre diptyque : Et la lumière fuit œuvre collective et La Partie continue de Jean-Michel Baudoin.
Il met en scène Hot House d’Harold Pinter au Lucernaire au sein du Collectif AA.
En parallèle, il poursuit son travail de comédien et metteur en scène avec d’autres compagnies. En 2012, il joue le rôle de Jean Moulin dans Premier Combat, journal intime de Jean Moulin, en tournée avec la Compagnie Archipel. En 2018, il met en scène et interprète Oliver dans Oliver et la Fille Oubliette aux côtés de Françoiz Breut, spectacle créé aux Emancipéés de Vannes, direction Anaud Catrine.
Il accompagne également des musiciens dans leur projet, en tant que coach et metteur en scène, comme le guitariste Misja Fitzgerald Michel, nommé aux Victoires du Jazz 2012 pour son album Time of no reply et la compositrice Veronica Charnley du groupe Plumes.
Depuis 2017 il intervient en tant que formateur à l’Aria Corse.

Adhérez à L'Aria, faites adhérer vos amis, offrez une adhésion...