0 h 00 min
   Stage de réalisation théâtrale. Répartis dans différents groupes qu’ils ont eux-mêmes choisi, les stagiaires auront la possibilité de découvrir les différents aspects de la scène au travers des projets variés allant du théâtre classique[...]
Août 14 – Août 25 Jour entier
0 h 00 min
Les Brèves Rencontres c’est quoi ? Une forme plus dense des Rencontres Internationales de Théâtre. Elles sont plus courtes mais tout aussi riches. L’exigence et l’attention portée au travail sont les mêmes. Le contenu aussi.[...]
0 h 00 min
Comment faire grandir un acteur ? Un des moyens est de travailler sur des « formes » qui, généralement, feront prendre conscience à l’acteur que son unique outil est le corps, qu’il doit le plier à des lois[...]

Stage « les brèves rencontres »

Quand :
14 août 2019 – 25 août 2019 Jour entier
2019-08-14T00:00:00+02:00
2019-08-26T00:00:00+02:00

Les Brèves Rencontres c’est quoi ? Une forme plus dense des Rencontres Internationales de Théâtre.
Elles sont plus courtes mais tout aussi riches. L’exigence et l’attention portée au travail sont les mêmes.
Le contenu aussi. La pédagogie par la création. Deux intervenants qui travaillent pendant 11 jours, chacun avec un groupe sur une œuvre en ateliers de réalisation (environ 71h de travail) et avec l’ensemble des stagiaires en ateliers d’exercices (environ 28h d’exercices).
Le travail s’effectuera en salle et en extérieur. Les présentations publiques en extérieur dans des lieux magiques entourés de nature, sous les châtaigniers centenaires, au pieds des montagnes du Parc Naturel de Haute Corse, sous le soleil couchant ou sous les étoiles.

L’atelier de réalisation étant le cœur du travail. Chaque intervenant propose une œuvre théâtrale qui sera la matière principale de sa pédagogie. C’est le processus de création théâtrale de la découverte des acteurs, la lecture, les répétitions jusqu’à la représentation en public. Il ne s’agit pas de « monter » un spectacle, mais bien d’aborder une œuvre comme support pédagogique et d’en présenter en public une étape de travail. La représentation se fera le dernier dimanche.
L’atelier d’exercice c’est une séance de travail en groupe se basant sur les fondamentaux du théâtre, improvisation, lecture à voix haute, masque, travail sur la voix…Ceci sera défini en amont par les intervenants eux-mêmes en fonction de leurs spécialités pédagogiques.

Les stagiaires sont libres de choisir avec qui ils seront en atelier de réalisation. Pour les ateliers dit d’exercices le groupe général sera divisé à son arrivée de manière aléatoire en sous-groupes, A, B, C…suivant le nombre de participants.

Une journée type :
Petit déjeuner de 7:30 à 8:30.

Echauffement collectif  de 8:45 à 9:45 avec intervenant.
Atelier d’exercices par groupe de 10:00 à 11:30 avec les deux intervenants.
Déjeuner de 12:00 à 13:30.
Ateliers de réalisation de 14:00 à 18:00
Pause dîner de 19:00 à 20:30
Ateliers de réalisation de 20:45 à 23:00

Jour libre le Dimanche.
Une veillée est programmée avec les gens des villages de la vallée un soir de la semaine. Ce sera l’occasion pour les stagiaires de présenter des moments choisis par eux, individuellement ou collectivement sous forme de chansons, musiques jouées, poésies, contes, improvisations, danses…

STAGE CONVENTIONNE AFDAS       

Les intervenants :

Alain Batis – Figaro divorce d’Ödön Von Horvath

Aborder l’œuvre d’Ödön von Horváth, célébré comme l’un des plus grands dramaturges du vingtième siècle c’est souhaiter avec un groupe de stagiaires poursuivre ce désir de partager des fables en portant un regard lucide et poétique sur les problèmes de son temps.
Figaro divorce résonne incroyablement avec notre époque, Ödön von Horváth fouille toujours du côté de l’être et de ses failles, de sa bêtise et de ses mensonges…
Ici, c’est encore de l’humanité dont il est question, et qui d’autre mieux que Figaro incarne cette valeur universelle depuis le XVIIIe siècle ?
C’est cette humanité que nous irons chercher dans chacun des personnages, dans ces situations épiques ou tragiques où la comédie puise dans cette inquiétante étrangeté.
« Je me suis autorisé à situer l’action à notre époque, car les problèmes de révolution et de l’immigration sont primo : intemporels et secundo : particulièrement actuels à notre époque ». Ödön von Horváth (1936).

Objectifs
– S’emparer de Figaro divorce d’Ödön von Horváth et partager collectivement un acte de création en traversant la pièce. Entre jeu et narration.

– En ce qui concerne le groupe / Créer une dynamique de travail collectif et tisser de la confiance par le jeu, les jeux…
– En ce qui concerne Figaro divorce / Au départ deux attitudes parallèles : par la lecture à voix haute collective approche dramaturgique de la pièce.
Découverte de Figaro divorce par ce que j’appelle « les pierres blanches » c’est-à-dire / par ce qui naît sur un plateau à partir de la lecture intime. C’est-à-dire par quels imaginaires sommes-nous traversé.e.s. Ce qui nous est singulier. Nous constituerons ainsi un « terreau commun ». Sollicitant et développant notre propre créativité.
– Aborder dans la pièce au travers de ces thèmes en filigrane, Révolution – Exil – Retour / le travail scénique. Découpage / Scènes retenues / Composition de cette traversée.
– Travail sur les situations, les personnages et leurs itinéraires / leurs ambivalences / leurs complexités – leurs humanités
– Par certains aspects Figaro divorce rappelle le conte / épreuves des personnages / situations / lieux / univers des scènes. A partir des didascalies et de notre inventivité verbale et corporelle raconter les moments de traversées des scènes non jouées.
– Découvrir et inventer avec les espaces de plein air la scénographie de notre traversée
– Comprendre dans le jeu le rapport essentiel aux publics

Andréas Simma – le Comique et le Mélodrame chez Anton Pavlovich Tchekhov

Nous défricherons des textes de Tchekhov, (pièces en un acte, La Mouette, Les Trois Sœurs) à travers les techniques du jeu de l’acteur en passant par des genres extrêmes qui sont l’art de faire rire et l’art de faire pleurer.
Tels des funambules, nous irons chercher l’équilibre, certes fragile, entre le tragique et le comique, le clownesque et le mélodramatique, le ridicule et la tristesse. Nous découvrirons ainsi la profonde humanité, intemporalité et universalité des personnages …

Objectifs
Dans notre traversée du comique au tragique, et toute la palette des émotions à faire vivre, nous abordons les questions suivantes, afin d’éveiller le jeu et révéler le comédien en action:

Qu’est-ce que c’est la création collective?
Quels sont nos outils de jeu pour pouvoir raconter une histoire.
Que racontent les objets ? La nature? Comment pouvons-nous les intégrer au jeu ?
Pour moi l’art du comédien est en grande partie l’art de „comment tenir un public“.
Que faire pour garder son attention et de le faire rire ou pleurer sans perdre son personnage.
Ou inversement formulé, comment être profondément immergé dans notre personnage et dans l’histoire de notre pièce, sans perdre la conscience de la présence des spectateurs qui sont venus pour vivre avec nous cette aventure.

Date et durée du stage 
Du mercredi 14 au dimanche 25 août  2019
Arrivée le mardi 13 à 17h, départ le lundi 26 après le petit-déjeuner.
11 jours (77 heures)

Public visé
Amateurs et professionnels

Tarif et inscription
Coût total 775€ ; sont compris dans le prix : formation, hébergement et la restauration
Cotisation 25€ à l’Aria en sus
Pour une prise en charge par votre OPCA nous contacter pour le devis

Modalités de paiement :
 Après avoir eu l’accusé de réception de mon inscription par l’Aria :
Je verse 30% d’acompte, soit un montant de 232,50 € qui vaut inscription définitive.
Cette somme sera encaissée et retenue en cas de désistement de ma part. En cas d’annulation du stage par l’Aria ou inscription non retenue, ce montant sera entièrement restitué.

Après confirmation du maintien du stage et/ou de l’inscription (pour les stages d’une ou deux semaines, noter : au plus tard 15 jours avant le début du stage) :
Je verse le solde du stage en une seule fois, soit un montant de 542,50 € + 25 € adhésion
par chèque à l’ordre de l’Aria ou par virement (merci de me transmettre le RIB de l’Aria par mail)

Je préfère régler en deux fois :
Première échéance à réception de la confirmation, soit un montant de 271,25 € + 25€ adhésion
par chèque à l’ordre de l’Aria ou par virement.
– Deuxième échéance au plus tard 15 jours avant le début du stage, soit un montant de 271,25 € (restant dû)
par chèque à l’ordre de l’Aria ou par virement


Télécharger le bulletin d’inscription

Adhérez à L'Aria, faites adhérer vos amis, offrez une adhésion...