0 h 00 min
Les Rencontres Internationales des Ecoles d’Art Directed by Serge Nicolaï, Piotr Cholodzinski & Samuli Nordberg Pedagogical informations Dates and duration Profile Registration Local informations Galery Informations pédagogiques / Pedagogical informations Le Misanthrope de Molière comme[...]
A Stazzona
0 h 00 min
Sous la direction de Serge Nicolaï entouré de Marcus Borja, Cédric Eeckhout, Carine Goron, Mathias Maréchal et Juliette Roudet Contenu Ateliers Déroulé Prérequis Tarifs Inscription Infos pratiques Galerie photos Informations pédagogiques Ce programme comprend plusieurs[...]
A Stazzona
Août 18 – Août 27 Jour entier
0 h 00 min
Les Brèves Rencontres Dirigé par Marie Adam & Valéry Forestier Contenu Déroulé Prérequis Tarifs Inscription Infos pratiques Galerie photos Informations pédagogiques Dom Juan… … selon Marie Adam     De l’improvisation à Dom Juan  « Faire du[...]
A Stazzona
Août 18 – Août 27 Jour entier
0 h 00 min
Jouer, chercher, inclure (autour de Par les villages de Peter Handke) Dirigé par Marie Astier Contenu Déroulé Prérequis Tarifs Inscription Infos pratiques Galerie photos Informations pédagogiques Ce stage, mêlant personnes en situation de handicap et[...]
A Stazzona

Les Brèves Rencontres

Quand :
18 août 2022 – 27 août 2022 Jour entier
2022-08-18T00:00:00+02:00
2022-08-28T00:00:00+02:00
Où :
A Stazzona
20259 PIOGGIOLA
Coût :
475,00
Contact :
04 95 61 93 18

Les Brèves Rencontres

Dirigé par Marie Adam & Valéry Forestier

Informations pédagogiques

Dom Juan…

… selon Marie Adam     De l’improvisation à Dom Juan 

« Faire du théâtre, c’est se mettre à l’écoute du monde pour en être la caisse de résonnance. » Laurent Terzieff

Durant mon parcours professionnel, j’ai toujours eu la volonté de m’inscrire dans une même dualité ; travail artistique et recherche dans l’enseignement.

Pour moi, il n’y a pas de différence entre amateurs et professionnels ; chaque personne est unique et c’est une grande richesse. Ainsi, l’intérêt est de mettre en valeur chaque individualité au sein du groupe.

Pour cela, la confiance, l’écoute et la bienveillance sont indispensables au déroulement du travail, afin de créer ensemble un groupe homogène.

Pour arriver à Dom juan, personnage féminin ou masculin,  je proposerai un travail sur le corps, la voix, l’espace, les émotions…

Il me semble que cette pièce est intemporelle et que les thèmes qu’elle aborde comme la séduction, le mépris, le mensonge, l’irrespect, la trahison sont très actuels et qu’ils méritent qu’on les questionne !

 

… selon Valéry Forestier     Looking for Dom Juan

Dom Juan ! Ce jouisseur, ce capitaliste du plaisir, qui n’a cure de ce qu’il risque et des blessures qu’il inflige.

Chercher Dom Juan, c’est se perdre dans les dédales de notre monde actuel, c’est laisser poindre sa nature sauvage et questionner les limites de la civilisation à travers les egos. C’est être un loup, une meute carnivore, en chasse, dans une quête éperdue de soi et dont la course est jonchée de cadavres. C’est sombrer dans l’animalité, pour trouver où réside sa propre humanité.

Comme une huile essentielle, un concentré de vie.

Mais jusqu’où peut-on vivre intensément ? À quel prix ? Quelles vies vole-t-on pour assouvir la nôtre ?

Dom Juan se cherche. Lui contre les autres. Il est seul, égaré dans sa quête inassouvie de plaisir narcissique. Grâce au collectif, à l’action commune et à la comédie, nous le débusquerons.

Nous chercherons ce Dom Juan à travers des improvisations collectives guidées, propres à raconter autrement, à trouver des voies inexplorées, ludiques et surprenantes.

En découvrant la notion de moteurs de jeu, en agissant comme un chœur, une humanité au travail, nous serons liés les un.e.s aux autres, pour percevoir ce qui se joue et à quoi nous jouons.

Nous éprouverons alors certainement que jouer, c’est d’abord faire confiance. À l’autre, à soi, au jeu lui-même, mais c’est surtout savoir, que nous ne créons rien, et que tout est déjà là…

Par la comédie, le rire, la joie et le bonheur de ce jeu se profilera alors la tragédie d’une humanité qui se noie dans sa propre image…

 

Objectifs pédagogiques

  • Mettre en application d’outils techniques de voix, souffle, articulation, espace, choralité, à travers le travail sur la langue de Molière.
  • Comprendre les mécaniques dramaturgiques à l’œuvre dans la construction collective.
  • Comprendre que le sens ne se trouve qu’a posteriori du travail au plateau.
  • Mettre en œuvre un jeu physique / comprendre la notion de moteurs de jeu / éveil de la conscience de l’acteur, de sa capacité à être « au présent » – entraînement de l’imagination – abolition du jugement et des idées préconçues (concepts) – éveil de l’intuition, de la confiance en soi, en l’autre – trouver les chemins vers la sincérité – créer les conditions de pouvoir « refaire » – percevoir sa différence, son unicité – déresponsabiliser l’acteur de l’obligation de résultat, le dégager du piège de la fabrication, de la production, des chemins tout tracés, de l’obligation d’être « bon » – apprivoiser le personnage / comprendre que l’erreur (l’errance) est utile à notre découverte de l’œuvre et à notre propos dramaturgique

L’objectif principal est que chacun trouve son plaisir dans le jeu, à travers cette œuvre intemporelle qui propose des thèmes forts.

Il y aura également un travail sur le chœur que l’on peut rajouter dans ce texte.

 

Méthodologie

Travail du corps : prise de conscience de l’implication du corps, de la signification du mouvement comme déclencheur et traducteur du jeu, prise de conscience de nos intuitions physiques instinctives

Voix, texte et respiration : technique de diction, prise en charge du texte à travers différents registres, travail sur le son, la rythmique et l’élargissement, prise de conscience de la respiration, de ses transformations, et de son impact sur l’interprétation et l’état du comédien

Entraînement de l’imagination: grâce à des exercices d’imagination, comme les enfants en perpétuel état de découverte et de création, nous entraînons le cerveau à croire aux jeux auxquels il joue  – le texte, comme le corps, devient lui aussi un appui sensoriel pour l’imagination.

Éveil de la conscience des comédien.ne.s à remarquer et suivre ce qu’ils vivent.

Travail sur les moteurs de jeu propres à créer des dynamiques physiques et spatiales ludiques

Travail d’improvisation chorales guidées. Partir de l’improvisation pour trouver les vérités ; celle de la situation, du rapport à l’autre, de l l’écoute, de la sensation, du lâcher-prise et du corps du personnage.

Ressources mises à disposition des stagiaires

Le stage dispose de l’ensemble de l’outil théâtral A Stazzona pour les ateliers d’exercices techniques. Les ateliers de réalisation débouchant sur une finalisation bénéficient d’un apport technique (lumière, son, décors et costumes) conséquent.

Dates et durée

Dates : Du 18/08/2022 au 27/08/2022

Durée totale du stage : 77 heures | 11 jours

  • Arrivée le 17/08/2022 avant 15h à l’aéroport/port ou à 17h à l’établissement Battaglini
  • Retour le 28/08/2022 après le petit-déjeuner

Programme du stage

Une journée type :

  • de 7:30 à 8:30 : Petit déjeuner
  • de 8:45 à 9:45 : Echauffement collectif avec intervenant
  • de 10:00 à 11:30 : Atelier d’exercices par groupe avec les deux intervenants
  • de 12:00 à 13:30 : Déjeuner
  • de 14:00 à 18:00 : Ateliers de réalisation
  • de 19:00 à 20:30 : Dîner
  • de 20:45 à 23:00 : Ateliers de réalisation

En fin de stage, vous recevrez l’attestation de fin de stage.

Profil des stagiaires

Ouvert à tous.

NB : Il est important de préciser qu’il s’agit avant tout d’un travail de groupe qui ne peut se faire que dans un climat de bienveillance.

Prérequis et expérience des stagiaires

Avoir lu la pièce Dom Juan de Molière avant de venir et avoir envie de travailler en groupe sur les thèmes abordés dans la pièce

Coût total 850 € ; sont compris dans le prix : formation, hébergement et la restauration

Cotisation 25€ à l’Aria en sus

Pour une prise en charge par votre OPCO ou Pôle Emploi nous contacter : accueil@ariacorse.net

L’Aria accepte les chèques vacances ANCV pour le règlement de votre inscription

Date limite d’inscription : Vendredi 29 juillet 2022

Adresser le bulletin d’inscription à accueil@ariacorse.net ou à

  • L’Aria
  • A Stazzona
  • 20259 PIOGGIOLA

Pour tout renseignement : 04.95.61.93.18

Si vous présentez un handicap, une déficience ou une limitation, merci de le préciser au 04.95.61.93.18 ou par mail à accueil@ariacorse.net lors de votre inscription afin de nous permettre de préparer au mieux votre venue.

Adresse

  • L’Aria
  • A Stazzona
  • 20259 PIOGGIOLA                                               Voir sur la carte

Hébergement et restauration

L’hébergement et la restauration ont lieu dans l’imposant bâtiment Battaglini, qui a été construit en 1902 grâce au don d’un habitant d’Olmi-Cappella ayant fait fortune en Égypte.

L’Établissement Battaglini est un lieu de vie situé au cœur du village. Il comprend des chambrées de 4 à 8 places pour un total de 70 couchages, équipées de douches et WC, une salle d’activité, une salle de restauration.

Transports

Comment venir ?

Les ports et aéroports les plus proches sont :

  • Ports de l’Ile-Rousse et de Bastia (depuis Nice, Marseille, Toulon ou l’Italie) ;
  • Aéroports de Calvi ou de Bastia.

Venir en voiture

En venant de Calvi : prendre la direction d’Ile Rousse. A la sortie de Lumio prendre à droite direction Belgodère, suivre direction Speloncato, entrée de Speloncato suivre la direction Pioggiola, Olmi Cappella.

En venant d’Ile Rousse : prendre direction Belgodère, puis suivre la direction Olmi Cappella.

En venant de Bastia ou d’Ajaccio : prendre direction Calvi, Ponte-Leccia. Au rond-point de Ponte-Leccia suivre direction Calvi, sur 5,5 km, après le restaurant « chez Dédé » prendre la première à gauche puis à 500m ne pas continuer sur la RT301 mais tourner à gauche sur la D547 continuer sur 5,5 km, prendre à droite en descendant (D547) passer par le « Hameau d’e Piane » sur 9,4 km (15minutes) prendre à gauche la D963 et continuer sur 7,8 km en direction d’Olmi-Cappella.

Bonne route !

Sur place

Services

  • La Poste (retrait d’argent possible avec CB moyennant des frais bancaires). Attention, il n’y a aucun distributeur d’argent dans la vallée du Giussani et certains commerces ne prennent pas la CB.
  • Une épicerie-tabac (paiement par CB acceptée)
  • Un bar, six restaurants dispersés dans la vallée
  • Un terrain de sport

Équipements publics

A votre disposition : une médiathèque, un Espace Public Numérique, une salle de vie et de travail, un réfectoire, une régie, une buanderie.

Météo

La vallée du Giussani est en moyenne montagne : nous sommes à 800 mètres d’altitude. Il peut faire très chaud comme froid et la météo est particulièrement changeante. Pensez donc à vous équiper de vêtements chauds et de bonnes chaussures.

Galerie photos

Inscription en ligne       Télécharger le bulletin d’inscription

Conditions générales de vente

 

Adhérez à L'Aria, faites adhérer vos amis, offrez une adhésion...