0 h 00 min
Orlando Forioso, avec les stagiaires, se penchera sur la tragédie Les Bacchantes d’Euripide, comme lieu et sujet d’une recherche théâtrale tournée vers le mystère et la naissance du théâtre. Dyonysos, dieu du vin, de la[...]
0 h 00 min
Donner à nos ressentis un corps dansant. Pour cela je vous propose une danse d’exploration etc…. Patricia Nagera vous propose une danse d’exploration et de créativité portée par nos impulsions, une redécouverte de notre architecture[...]
0 h 00 min
Les rendez-vous du théâtre amateur Dirigé par Marie Murcia Les rendez-vous du théâtre amateur visent à réunir dans un projet commun des troupes et des comédiens amateurs de Corse afin de mieux se connaître, d’échanger[...]
0 h 00 min
Apport des techniques des arts dramatiques dans l’accompagnement des personnes Pour une philosophie de l’attention La formation par le souffle et son applicationà l’art dramatique nous apprend « l’attentionnement » à l’autre. C’est une philosophie[...]

Les Spectacles de L'ARIA

Contre les bêtes

Mise en scène de Francis Aïqui

distribution: Charlotte Arrighi de Casanova et Serge Lipszyc

«Chaque animal a son prédateur.
L’homme est le prédateur de tous les autres, et qui n’a plus aucun prédateur. Il est prédateur-premierdes-espèces (PPDE).
L’espèce OMME qui est le seul prédateur des autres (SPA) est un cas.
Un peu particulier. Et j’en suis fier !Canon !
Fuck les faucons!
Fuck les phoques, les furets, les fouines, les fausses souris, les finoféroces, les fapillons!
En an 2004, une espèce disparaissait par heure, minute. Nettement insuffisant.
Allo, allo… chkrkch, ici, l’ensemble des espècesssshkrrr… schh, couic.
Une voix off : « Restez groupés… accrochez-vous… regardez bien ce que vous regardez… »
Les espèces hautres disparaissent, s’éteignent. L’omme, lui, s’illumine. L’omme ne cesse de s’éclairer, en continu.
L’omme illumine le monde, l’omme est illustre. Lumen, lux.

Voilà sous la plume de Jacques Rebotier, un pamphlet bourré d’humour, véritable déluge verbal qui nous questionne sur le plus grand des prédateurs de la planète, L’OMME.
Un texte à découvrir.

Cette nouvelle création de l'Aria a été présentée à Corbara le dimanche 20 juillet à 21h ainsi qu'à l'occasion des 17èmes Rencontres: samedi 9 août à 18h à A Stazzona en extérieur.
Prochaines dates:

- Juillet 2016 - Festival d'Avignon

Contre les bêtes à notamment été joué:

- Mercredi 7 octobre au 11 octobre 2015 au Théâtre de Belleville à Paris

- Vendredi 6 novembre 2015 à 20h30 en partenariat avec "Eclats de scène" à Vacqueyras

- Mardi 17 novembre 2015 à la fabrique de Gueret

- Mercredi 17 décembre 2014 au CSJC (Centre du Sport et de la Jeunesse de Corse/ ex CREPS)

- Jeudi 8, vendredi 9 et samedi 10 janvier 2015 à l'Aghja à Ajaccio

- jeudi 12 mars 2015 au Théâtre de Bastia dans le cadre du festival E Teatrale

- Mardi 30 juin 2015à 21h à l'Auditorium de Pigna.

- Vendredi 3 juillet à 19h15 à Varces (38) dans le cadre du festival Tr'Acteurs d'art à l'initiative du collectif Aria 38. Le lendemain Serge Lipszyc animeront des ateliers théâtre.

Deux formes de Contre les bêtes sont disponibles: une petite forme très légère capable de se jouer dans tous les lieux aussi petits soient-ils, et un spectacle accompagné techniquement par une création son et lumière qui pourra être proposé dans les salles de spectacle.

Contact diffusion: Marie-laure Poveda

Télécharger le dossier de presse

Adhérez à L'Aria, faites adhérer vos amis, offrez une adhésion...