Mar 2 – Mar 4 Journée entière
0 h 00 min
Donner à nos ressentis un corps dansant. Pour cela je vous propose une danse d’exploration etc…. Patricia Nagera vous propose une danse d’exploration et de créativité portée par nos impulsions, une redécouverte de notre architecture[...]
13 h 54 min
Les rendez-vous du théâtre amateur visent à réunir dans un projet commun des troupes et des comédiens amateurs de Corse afin de mieux se connaître, d’échanger et de pratiquer ensemble. Ces rendez-vous se déclinent en[...]
0 h 00 min
Ce stage se propose d’aborder certains aspects de la formation du comédien au travers d’un outil oublié : le mélodrame. Formidable école d’acteurs, le mélodrame est une forme théâtrale qui privilégie la sincérité à la vraisemblance,[...]
0 h 00 min
Le corps de l’acteur est le cœur de l’acte car, que nous dansions, que nous chantions ou que nous parlions, le corps est à l’origine du mouvement et de la voix. Alors, que représente pour notre « propre[...]

Stage « Éveil de la conscience et déprogrammation de l’acteur »

Quand :
17 août 2017 – 26 août 2017 Journée entière
2017-08-17T00:00:00+02:00
2017-08-27T00:00:00+02:00

A quoi sert le théâtre sinon à se sentir pleinement vivant, sinon à se confronter à nos réalités ? A partir d’un texte non théâtral, recueil de témoignages sur la catastrophe de Tchernobyl, nous abordons les fondements du jeu de l’acteur pour en désamorcer les blocages, les peurs et mécaniques irrationnels.
Entre documentaire et fiction, nous redonnons au théâtre sa valeur informative, médiatique et poétique, et aux acteurs une prise de parole dans l’invention et le plaisir du jeu.
Télécharger la fiche pédagogique

Dirigé par Valéry Forestier

Objectifs de la formation :
– Éveil de la conscience de l’acteur, de sa capacité à être « au présent »
– Déprogrammation et entraînement de l’imagination
– Abolition du jugement et des idées préconçues (concepts)
– Éveil de l’intuition, de la confiance en soi, en l’autre
– Trouver les chemins vers la sincérité
– Créer les conditions de pouvoir « refaire »
– Percevoir sa différence, son unicité
– Déresponsabiliser l’acteur de l’obligation de résultat, le dégager du piège de la fabrication, de la production, des chemins tout tracés, de l’obligation d’être « bon »
– Apprivoiser le personnage

Contenu et déroulé :
Jour d’arrivée :
Présentation de l’Aria, des cours, de l’organisation, des intervenants et des participants

Matin 9h – 12h
– 2h d’échauffement, travail collectif, entraînement de l’imagination à travers des exercices physiques, sensoriels et/ou respiratoires : avec la prise de conscience que l’échauffement est déjà une forme de représentation clef d’entrée pour la suite du travail

Pause

Après-midi 14h30 – 18h30
– 5h de travail sur le texte, l’espace, la représentation, dans une mise en conditions de répétition et création de spectacle, à travers des improvisations plus ou moins libres: travail de l’évocation, travail sur le jeu, la lumière, contournement des contraintes pour favoriser la création (comment éviter d’avoir le texte en main sans avoir le temps de l’apprentissage ?), apprentissage de et par l’erreur, travail choral qui permet de trouver sa place dans la proposition collective.

Date et durée du stage :
Du jeudi 17 au samedi 26 août 2017
Arrivée le mercredi 16 avant 17h, départ le dimanche 27 août au matin.
9 jours (63 heures)

Public visé :
Ouvert à tous : comédiens professionnels et amateurs confirmés adultes
Possibilité prise en charge Afdas à titre individuel

Tarif et inscription : la confirmation de votre inscription vous sera envoyée 15 jours avant la date de début du stage.
Coût total 775€ ; sont compris dans le prix : formation, hébergement et la restauration
Cotisation 25€ à l’Aria

Télécharger le bulletin d’inscription

Inscription en ligneConsulter la page des informations pratiques

 

Présentation de deux spectacles issus des stages dirigés par Frédéric Richaud et Valéry Forestier
SAMEDI 26 AOÛT 2017 à 18h30

Si vous marchez dehors en cette heure et en ce lieu, c’est que vous cherchez quelque chose que vous n’avez pas et cette chose moi, je peux vous la fournir …
“Dans la solitude des champs de coton” de Bernard Marie Koltès
et « Attendez qu ela canicule passe » de Mateï Visniec
Par le groupe de Frédéric Richaud

Je ne sais pas de quoi parler … de la mort ou de l’amour ? ou c’est égal … de quoi ?
“La supplication” de Svetlana Alexievitch
Par le groupe de Valéry Forestier

 

Adhérez à L'Aria, faites adhérer vos amis, offrez une adhésion...