Mar 2 – Mar 4 Journée entière
0 h 00 min
Donner à nos ressentis un corps dansant. Pour cela je vous propose une danse d’exploration etc…. Patricia Nagera vous propose une danse d’exploration et de créativité portée par nos impulsions, une redécouverte de notre architecture[...]
13 h 54 min
Les rendez-vous du théâtre amateur visent à réunir dans un projet commun des troupes et des comédiens amateurs de Corse afin de mieux se connaître, d’échanger et de pratiquer ensemble. Ces rendez-vous se déclinent en[...]
0 h 00 min
Ce stage se propose d’aborder certains aspects de la formation du comédien au travers d’un outil oublié : le mélodrame. Formidable école d’acteurs, le mélodrame est une forme théâtrale qui privilégie la sincérité à la vraisemblance,[...]
0 h 00 min
Le corps de l’acteur est le cœur de l’acte car, que nous dansions, que nous chantions ou que nous parlions, le corps est à l’origine du mouvement et de la voix. Alors, que représente pour notre « propre[...]

Atelier acteurs en herbe 2017 : Le Cid

par | 7 Sep,2017 | Rencontres 2017

« Le Cid » de Pierre Corneille
atelier de réalisation des 11-17 ans

dirigé par Camille Nesa

Une pièce faite pour les jeunes, pour les adolescents. ça c’est moi qui le dit.
Il n’y a qu’à cet âge que l’on est capable de se rendre malade pour une question d’honneur ; de faire  le choix de perdre son amour en donnant la mort à son père ; de demander à cet amour perdu de se venger en nous tuant.
C’est l’âge du paroxysme… et les sentiments et valeurs du Cid sont paroxystiques.
C’est l’âge du « va je ne te hais point » et ça c’est parfait.
Ici, pas de place pour le compromis ou la fuite. Voilà qui ferait un bon slogan d’ado !
C’est exalté, torturé, grave… léger aussi, même drôle selon notre façon de voir les choses.
Ce qui m’intéresse c’est d’explorer la langue avec des néophytes. D’essayer de rendre à chaque vers la force de vie qui le sous-tend ; je vois ça comme un fleuve, un fleuve de vie, les rappeurs parleraient du flot.
Sa caractéristique est d’avancer toujours, d’absorber les obstacles, de continuer avec eux, de suivre son cours encore et toujours. Comme Rodrigue et Chimène qui avancent à leur façon avec leurs héritages, pour exister et pouvoir écrire leur histoire à eux.
En parallèle à ce travail titanesque (mais on fera des coupes) j’aimerais écrire avec les adolescents, une piécette qui nous serve de fil et d’écrin pour Le Cid, et qui se passerait ici et maintenant.

Adhérez à L'Aria, faites adhérer vos amis, offrez une adhésion...